Salcissia

salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004

L’exposition de corte (Corsica) Sept. & Oct. 2004

Là où certains d’entre vous verront un saucisson, un prizuttu, un lonzu, un figatellu, un spécimen remarquable de gourmandise charcutière, Hans Gissinger verra une œuvre d’art éphémère, un objet dont il figera la forme du déclic de son appareil.

La série présentée ici s’inscrit dans une recherche globale de l’artiste sur la dimension plastique de la nourriture. À travers ses reportages au pays du Cochon noir, chez Antoine et chez Jean-Jacques, le photographe a suivi scrupuleusement les processus de fabrication de produits que l’on considère toujours du côté des papilles, rarement du point de vue des pupilles.

Cependant ces lignes brisées ou harmonieuses, ces formes dissymétriques, rugueuses, mouchetées, quasi abstraites, nous emportent avec des nuances rouges, noirs, dans un monde pictural : peut être celui de la peinture baroque du XVIIe, peut être celui de la peinture expressionniste moderne. Les alignements de saucissons comme autant de totems momifiés semblent eux une installation des nouveaux réalistes ou du mouvement arte povera…

Ces charcuteries telles que les raconte Hans Gissinger éprouvent notre champ émotionnel du gustatif jusqu’à l’esthétique, de A à Z : un monde de saucisses. GS

salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004
salcissia 2004

Exhibitions

Musee La Citadelle
2004, Corte, France
Deborah Zafman Gallery
Raw Goo, 2007, Paris, France